Les différents isolants thermiques passés à la loupe

Le choix de l’isolant peut être crucial sur la performance énergétique d’une maison. Il existe plusieurs types d’isolants sur le marché. Chacun a ses avantages et ses inconvénients. Vous devez donc étudier vos besoins ainsi que les caractéristiques de chacun d’eux afin de faire le choix.

Cependant, vous devez veiller à ce que le matériau bloque efficacement le passage de la chaleur. Ceci peut être vérifié grâce à la valeur lambda. Sa performance peut aussi être déterminée grâce à la résistance thermique du matériau.

Lire également : Fournisseur de gaz : trouver l'énergie la moins chère

Les différents types de matériaux isolants

Les matériaux isolants peuvent être classés en 3 catégories à savoir les isolants minéraux, les isolants synthétiques et les isolants bio-sourcés.

A voir aussi : Meuble salle de bains bois : comment choisir ?

–        Les isolants minéraux

Les isolants d’origine minérale les plus connus sont la laine de verre et la laine de roche. Mais la perlite exfoliée et la vermiculite sont également classées parmi les isolants minéraux.

L’avantage de ces types d’isolants, c’est qu’ils sont capables de résister au feu. Ils peuvent donc être utilisés dans une maison qui se chauffe avec du bois. Il  est aussi possible de profiter d’un bon rapport performance/prix en optant pour les isolants minéraux.

Le bilan environnemental de ces isolants peut toutefois être un frein dans son utilisation. Étant donné qu’ils sont issus de la fusion entre du sable ou de la roche, ils laissent échapper une énergie grise qui pollue l’environnement. Leur taux de recyclage est également faible.

Outre ces faiblesses, la densité des laines minérales et le déphasage laissent à désirer. C’est pourquoi le confort thermique n’est pas au rendez-vous.

Le m² de la laine de roche peut coûter jusqu’à 50 euros alors que la perlite exfoliée ne coûte que 5,1 euros par m². Cette différence s’explique par leur résistance thermique.

–        Les isolants synthétiques

Les isolants synthétiques sont les dérivés de la pétrochimie. Les matériaux isolants sont donc le polystyrène expansé ou extrudé ainsi que le polyuréthane. Leur performance thermique est excellente alors qu’ils ont un coût abordable.

Le principal atout des isolants synthétiques, c’est leur capacité à supporter l’humidité. Ils peuvent donc être utilisés pour effectuer une isolation de mur par l’extérieur. Du fait qu’ils résistent également à la compression, ils se prêtent parfaitement à une isolation sous dalle.

En revanche, ils affichent une très faible densité. Ce qui fait que le déphasage est faible et que le confort thermique est mauvais en été. Du côté de leurs empreintes environnementales, ces isolants dégagent des vapeurs mortelles en cas d’incendie.

Avec une résistance thermique de 6 m².K/W, les isolants synthétiques sont au prix de 30 à 50 Euros par m².

–        Les isolants bio-sourcés

Ces types d’isolants peuvent avoir une origine végétale ou animale. Il existe également des isolants bio-sourcés qui sont issus du recyclage.

Les isolants d’origine végétale sont la laine de bois, la laine de chanvre, la laine de coton, le liège et la paille. Ceux qui sont d’origine animale sont la laine de mouton et les plumes d’oies.

A propos des isolants issus du recyclage, les plus connus sont la ouate de cellulose et le textile recyclé. La ouate de cellulose est réputée pour être le meilleur isolant thermique grâce sa grande résistance thermique et son prix abordable. Le m² ne coûte que 10 euros.

Ces isolants thermiques offrent un excellent confort thermique à cause de leur forte densité. Les isolants d’origine végétale sont particulièrement choisis pour leur capacité à évacuer naturellement la vapeur d’eau. Leur bilan environnemental est aussi excellent. Ils ne dégagent en effet aucunes particules nocives pour l’atmosphère en cas d’incendie.

Du côté du prix, ces produits sont un peu plus onéreux que les deux variétés précédentes. Néanmoins, ils ont l’avantage d’être performant en termes d’isolation.

Le m² des isolants bio-sourcés  coûte entre 8 et 30 euros. Le prix sera plus élevé pour les matériaux affichant une résistance thermique élevée.

Les matériaux de construction qui ont un pouvoir isolant

Il existe des matériaux de construction qui peuvent jouer le rôle d’un isolant. Leur utilisation est particulièrement avantageuse étant donné qu’il s’agit à la fois du matériau que vous allez utiliser pour construire la maison. Le prix des isolants classiques seront alors déduits de votre budget.

–        Le béton cellulaire

Le pouvoir isolant du béton cellulaire est issu de sa composition qui est constituée de 44% de sable, 41% d’eau, 10% de chanvre et 3% de ciment. Mélangé avec 0,6% de poudre d’aluminium, celui-ci pourra gonfler pour emprisonner l’air. Le m² de ce matériau coûte entre 13 et 26,8 euros pour une résistance entre 1 et 2 m².K/W.

–        La brique de chanvre

Ce matériau est issu du mélange entre des granulats de fibres de chanvre, de la chaux et de l’eau. Pour les mêmes résistances thermiques que le béton cellulaire, leur prix est entre 6 et 13 euros par m².

–        La brique monomur

Ces briques sont fabriqués avec de la terre cuite. Leur prix oscille entre 8 et 20 euros en fonction de leur résistance.

ARTICLES LIÉS