Comment tester la terre avec un ohmmètre ?

La terre est un puissant conducteur électrique. Il est alors important de trouver des solutions idéales pour assurer la protection de la famille et de l’installation électrique de la maison. Parmi ces solutions, vous avez la possibilité de tester la tension de la terre en utilisant un ohmmètre. Découvrez dans cet article toutes nos astuces pour le faire.

Quel intérêt à réaliser une prise de terre ?

Afin de réduire les risques d’électrocution, il faut nécessairement que l’installation électrique de la maison se raccorde à une prise de terre. En effet, cette prise joue un rôle important dans l’acheminement du courant par défaut, notamment dans la terre. Ceci grâce à l’aide d’autres éléments importants de l’installation tels que les fils de terre et les conducteurs de protection. Lors d’une mesure de la terre, la valeur à obtenir, en France par exemple, doit être de 5 ohms au maximum. Toutefois, pour une meilleure sécurité, la norme NEC voudrait que la résistance globale du système en terre soit inférieure à 25 ohms. Dans le cas des bâtiments dotés d’équipements très sensibles, cette valeur du système est plafonnée à 5 ohms.

A voir aussi : Meuble salle de bains bois : comment choisir ?

Comment peut-on tester la terre ?

Pour tester la terre, vous pouvez, soit utiliser un ohmmètre, soit un multimètre.

Tester la terre avec un ohmmètre

Pour tester la terre à l’aide d’un ohmmètre, vous devez vous doter de deux tiges. Pour vous assurer de leur efficacité, vous avez la possibilité de tester leur résistance en utilisant un multimètre. Lorsque vous remarquez que cette résistance est inférieure à 25 ohms, vous pouvez passer à l’étape suivante. Une fois les tiges testées, il revient ensuite de trouver l’endroit où vous désirez tester la terre. Dès que celui-ci est déterminé, vous n’aurez qu’à enfouir les deux tiges dans la terre et à envoyer au niveau du premier piquet une décharge électrique.

Lire également : Quelle forme d'énergie se trouve dans les bûches de bois ?

En principe, vous obtiendrez une mesure dans le second piquet ainsi qu’au niveau de la prise de terre. N’hésitez pas durant l’opération à surveiller la batterie de la mesure. Par ailleurs, il est nécessaire de couper le disjoncteur du circuit testé qui n’est rien d’autre que celui de la maison. Évitez donc de tester un circuit pendant que ce dernier est sous tension.

Tester la terre avec un multimètre

Au cas où vous devriez vous servir directement du multimètre pour mesurer la terre, il faudra démonter une prise de la maison afin de vérifier que le fil de couleur jaune et verte est connecté. Le cas échéant, cela prouve que la terre est bien présente. De fait, vous devez mettre les bornes de votre multimètre dans les pôles de la prise puis vérifier que la valeur affichée à l’écran est de 230 V.

Après cela, vous enfoncez dans la prise, la borne gauche de l’appareil puis vous connectez celle de droit au niveau de la prise de terre. Reprenez l’opération en modifiant les bornes lorsque vous constatez sur l’écran une valeur proche de 0. Dès lors, une mesure de 230 volts devrait s’afficher à l’écran, ce qui vous donne l’assurance que l’installation de la maison est épargnée de tout danger.

Comment détecter les fuites de courant ?

Les fuites de courant s’avèrent dangereuses et peuvent créer d’importants dégâts au sein d’un domicile. Pour les détecter, vous avez la possibilité d’utiliser un multimètre. En effet, avec ce dispositif, il vous suffit de passer à la fonction ohmmètre pour vérifier le circuit électrique à tester. L’avantage avec le multimètre est qu’il permet non seulement de repérer la panne, mais aussi d’identifier les raisons de la fuite.

À cet effet, il faut noter que les fuites sont généralement liées à un défaut d’isolement au niveau de l’installation électrique. Elles peuvent être à l’origine d’une surconsommation importante, ce qui pourrait augmenter la facture d’électricité. On pourrait être aussi exposé à un grand risque d’électrocution ou d’électrisation. Pour cela, il est nécessaire d’agir dès que des fuites sont remarquées dans l’installation.

Parfois, les fuites sont dues à des installations ou au vieillissement de certains appareils. Outre ces raisons courantes, il peut également s’agir de la détérioration des connexions, de l’humidité au niveau du circuit ou encore de l’endommagement des fils dans l’installation. Dans l’un ou l’autre des cas, on assiste à une déperdition de courant dans la terre au cas où l’installation serait connectée à la terre. Il faudra alors veiller à ce que l’installation soit aux normes.

ARTICLES LIÉS