Tailler un laurier-rose : nos conseils pour réussir cette opération !

Le laurier-rose est apprécié pour sa qualité ornementale, mais comment faut-il le tailler ? Et à quel moment de l’année ? Cet article vous explique ce qu’il est important de savoir à propos du laurier rose !

Présentation du laurier rose

On trouve le laurier rose principalement sous le soleil du sud de la France et au bord de la Méditerranée. Cette plante aime pousser en pleine terre mais il est possible de la planter dans un bac ou dans un pot, à condition qu’elle soit exposée en plein soleil à l’extérieur. Le laurier rose peut bien sûr pousser dans d’autres régions mais il doit être mis à l’abri pendant l’hiver. On connait cependant des espèces de cette plante pouvant supporter des températures négatives. Un paillage au sol et un voile d’hivernage sont nécessaires pour assurer une protection du laurier-rose. Avoir choisi au préalable un endroit protégé du vent est conseillé car cela protègera d’avantage la plante.

A voir aussi : Quand et comment tailler un rosier Pierre de Ronsard ?

Concernant la taille, elle doit être effectuée avec attention, de façon à débarrasser le laurier rose de ses bois morts. Pour les jardiniers qui voudraient profiter des couleurs du laurier rose, il faut savoir que le moment idéal pour une plantation est pendant les saisons d’automne et de printemps.

Le laurier rose fait partie des Apocynacées et il peut pousser jusqu’à 5 mètres de haut. C’est pourquoi il faut bien choisir où il sera planté. C’est une plante qui a un feuillage persistant et vert qui se maintient tout au long de l’année. Les fleurs quant à elles sont visibles à partir du mois de juin. La floraison se termine au mois de septembre. Même si les fleurs sont le plus souvent roses, on peut en trouver des rouges, des blanches, des lilas ou des abricots. Attention, le laurier rose n’est pas consommable à la différence du laurier sauce, il est toxique et peut même être mortel.

Lire également : Quelle heure pour tailler les roses ?

Le matériel pour la taille du laurier rose

Si vous souhaitez tailler votre laurier rose, il convient d’avoir le bon matériel pour réaliser cette tâche. Nous vous conseillons donc de vous munir d’un sécateur, d’un sécateur de force et d’une bâche qui servira à récupérer les branches. Le port de gants est bien sûr important pour ne pas vous blesser mais également pour ne pas être au contact de la sève qui est toxique. Pour finir, prenez un seau qui sera utile pour y déposer les déchets.

Ce sont surtout les lauriers roses en bac et en pot qui nécessitent une taille. Ceux plantés en terre peuvent s’en passer plus souvent. Concernant le rabattage du laurier rose, il vous faut un sécateur, un sécateur de force et des gants encore une fois. Prenez aussi une scie d’élagage.

A quoi sert la taille d’un laurier rose ?

Il n’est pas obligatoire de procéder à la taille d’un laurier-rose. Toutefois, si vous souhaitez donner de la densité à la plante et améliorer la beauté de sa floraison, tailler la plante est très bénéfique.

Il est important de savoir que les fleurs poussent sur les bois de l’année précédente, il faut donc veiller à ne pas tailler ces branches. Si vous coupez ces bois, vous manquerez sûrement une saison de floraison. Sélectionnez donc bien les branches à tailler. Pour ce faire, il faut couper environ un tiers des branches de la plante, une fois par an. Ainsi, au bout de 3 ans, le laurier rose profite d’une taille complète. La taille en pleine terre est le moyen de réduire le développement de la plante et de maîtriser la pousse.

Quand faut-il tailler un laurier rose ?

Le moment idéal pour tailler son laurier-rose est le début du printemps s’il est en pleine terre, juste avant que la floraison se fasse. Si votre laurier-rose est en pot, la taille se fait alors en automne, une fois que la floraison est terminée. Attention, effectuez la taille avant que les premières gelées ne tombent. Le laurier-rose reprend sa pousse pendant l’hiver.

Pour faire une première taille, il faut attendre que la plante ait au moins 5 ans. En pot, on effectue une taille un an sur deux. En pleine terre, une taille tous les six ans suffit amplement. L’objectif de la taille au printemps pour les lauriers rose en pleine terre est de leur donner une belle forme et d’enlever les branches mortes. Celle en automne sert surtout à enlever les fleurs fanées.

Si vous souhaitez rabattre un laurier rose jusqu’à 50 cm du sol, c’est tout à fait possible car il n’est pas fragilisé par une taille. En cas de gel de certaines branches, n’hésitez pas à couper toutes celles qui sont atteintes. Ces parties ne pousseront pas d’avantage.

Les méthodes pour tailler un laurier rose

Le laurier rose est facile à tailler. Avec un simple sécateur, il suffit de couper les fleurs fanées. Les branches un peu plus larges se coupent avec un sécateur de force. Nous vous rappelons que le port des gants est vivement conseillé, la sève étant toxique.

  • Taille d’un laurier-rose en pleine terre : coupez les fleurs qui ont fané puis un tiers des branches. Les branches noires doivent être aussi enlevées. Si vous remarquez de nouvelles pousses en partant du sol, veillez à garder celles qui vous paraissent plus robustes. Laissez bien sûr les branches qui bourgeonnent.
  • Taille d’un laurier-rose en bac et pot : Là aussi coupez les fleurs fanées en faisant attention à ne pas abîmer les tiges. Vous pouvez ensuite choisir les tiges à tailler afin de donner une forme harmonieuse à la plante. Les branches se coupent sur 1/3 de leurs longueurs. Grâce à cette technique, la floraison a plus belle allure. Privilégiez les branches anciennes et laissez les jeunes pousser. Une taille régulière n’est pas forcément nécessaire, à moins que vous souhaitiez avoir une plante d’une belle densité. Si vous avez envie au contraire d’une plante qui ait une allure plus naturelle (comme un arbre) et plus fine, vous pouvez garder une tige qui part du sol et couper les autres.

Faire une bouture de laurier-rose

Le bouturage est très simple. Il suffit de sélectionner une pousse en bonne santé, vigoureuse et d’une belle forme. Coupez une tige de 20 centimètres avec un sécateur, puis à l’aide de celui-ci, enlevez les feuilles situées sur le bas. Cela évite qu’elles pourrissent plus tard dans l’eau. Mettez cette pousse dans un récipient transparent afin d’observer son évolution.

ARTICLES LIÉS