Quelle est la meilleure isolation acoustique ?

L’ achat du bon isolant acoustique pour l’insonorisation des murs, des planchers et des plafonds est essentiel pour obtenir des résultats concrets. Au cours de ce guide, nous connaîtrons les matériaux actuellement les plus utilisés, afin d’apprendre les principales caractéristiques pour identifier ceux qui répondent le mieux aux différents besoins et contextes dans lesquels ils sont utilisés.

Isolation acoustique : le pourquoi d’un choix

Si nous pensons à la qualité de l’environnement dans lequel nous vivons, l’un des éléments qui revêtent une importance primordiale est l’isolation acoustique du bruit extérieur, les murs bordant ceux des voisins et, en général, tout concerne laprotection de notre bien-être psychophysique. Il est très important de vous protéger et protéger les autres contre les bruits harcelants, qui peuvent être causés par le pied sur le sol, le son des instruments de musique ou le bruit des appareils ménagers en fonction.

A lire également : Comment poser des carreaux sur la dalle de béton ?

Le la protection contre les éléments sonores gênants qui causent un stress n’est pas seulement un facteur psychologique et subjectif : la loi n° 445 de 1995 réglemente la pollution sonore, tandis que la DPCM du 5/12/1997 réglemente les exigences que doivent posséder les bâtiments aux fins de l’isolation acoustique passive. Les deux dispositions législatives indiquent les exigences minimales d’isolation acoustiqueLa valeur de référence du bruit est le décibel (dB) des bâtiments, en fonction de critères tels que leur utilisation prévue et la source de bruit (qui peut être grenier, cloisons, plancher). Les règles s’appliquent aux bâtiments publics tels que les écoles et les hôpitaux, ainsi qu’aux biens immobiliers privés, résidentiels ou commerciaux.  : un paramètre indicatif des niveaux admissibles, dans un contexte quotidien, en prenant par exemple un ascenseur dans un immeuble d’appartements, le maximum autorisé est de 35 dB ; le bruit causé par la marche sur le sol, dans les bâtiments résidentiels, est 63 dB.

Pour en savoir plus sur les domaines d’application de l’isolant acoustique, veuillez vous référer à l’article récemment écrit par nous sur le sujet :

A voir aussi : Comment savez-vous si vous avez besoin de reconstruire le toit ?

Superbonus 110% : Ecobonus et SismaBonus

Découvrez comment accéder au bonus de 110%

Isolation acoustique : connaître les différents matériaux

Afin de choisir le meilleur isolant acoustique, il est utile d’approfondir la connaissance des différents matériauxexistants sur le marché, avec leurs différentes caractéristiques et fonctionnalités. Pour choisir le composant d’insonorisation le plus approprié, tout d’abord vous devez vous pencher sur le son, considéré comme de l’énergieintervenir sur la source du bruit agissant sur l’élément qui se trouve entre l’origine et notre oreille.  : cela, à partir de la source qui constitue son origine, atteint l’Our oreille, puis le cerveau, à travers la vibration de l’air ou des matériaux. Pour empêcher le son d’arriver à notre cerveau avec moins d’intensité, il sera nécessaire d’

L’isolation acoustique est donc un ensemble d’actions et de procédures avec lesquelles elle vise àréduire la pression acoustique, par référence à une source spécifique, par l’utilisation de matériaux d’insonorisation . De cette façon, c’est comme si elle cassait la chaîne sonore, car elle est absorbée par l’élément d’insonorisation. C’est pour cette raison que le choix des matériaux d’isolation les plus appropriés est d’une importance primordiale.

Quels sont, par conséquent, les meilleurs isolants sonores ? Pour obtenir une absorption acoustique élevée, qui interrompt la propagation du bruit à travers, les deux matériaux absorbants sont utilisés,qui transforment la réverbération générée par le sol en chaleur, cette isolation acoustique , qui constituent une sorte de barrière qui empêche la propagation du son.

Une considération Préliminaire, avant d’analyser les composants les plus efficaces dans l’isolation acoustique, concernel’analyse des environnements dans lesquels effectuer l’opération. Il est important de penser que l’isolation acoustique doit être considérée comme un ensemble , et pas seulement se référer à un mur ou un plancher de la maison. Le son, s’il est interrompu par un matériau absorbant le bruit à un certain point de la maison, se propage dans une autre direction, comme le sol ou un autre mur.

Matériaux pour l’isolation acoustique : éléments minéraux

Les plus connus sont la laine de roche et la laine de verre analyse des matériaux utilisés dans le secteur de la construction, afin de mettre en évidence ceux qui sont lesplus efficaces. Ils sont utilisés dans la construction et appliqués, à des degrés divers, dans l’espace (qui doit avoir une distance d’au moins 4 cm) de plaques de plâtre pour les murs. La laine de roche et la laine de verre ont des propriétés isolantes très élevées. Afin de ne pas alourdir la , généralement des murs multicouches sont faites, qui ont, à l’intérieur d’eux, des épaisseurs constituées de laine de roche ou de verre, en alternance avec des vides d’air. Il existe des formules spéciales pour déterminer l’isolation acoustique : ici, cependant, ce qui est pressé est l’ et appropriés, selon le contexte dans lequel ils sont utilisés.

Les avantages des isolants minéraux

Pour l’isolation acoustique des murs, par conséquent, lalaine minéraleet lalaine de verresont considérées comme des élémentstrès efficaces, même à la lumière d’autres avantages qui leur sont attribuables. Ces matériaux, en effet, sont appréciés parce qu’ils sont assez économiques, polyvalents et facilement disponibles depuis, à ce jour, largement utilisés dans le secteur de la construction ; ils sont disponibles en rouleaux, panneaux ou matelas, assurer, ainsi qu’un bonne isolation acoustique, également une isolation thermique efficace et sont particulièrement résistants à l’humidité et à la moisissure, sont respirants etbiodégradables,ainsi que ignifuge, car ils retardent le développement de toute combustion accidentelle.

La laine de roche et la laine de verre sont des matériaux poreux, adaptés à l’isolation des hautes fréquences. Ils sont présents, à l’intérieur des panneaux, dans une densité variable : par conséquent, pour obtenir une plus grande isolation, il sera souhaitable de choisir ceux qui ont une densité plus élevée .

Dans la construction contemporaine, il y a une évolution continue et une amélioration progressive des panneaux minéraux insonorisants : certains d’entre eux, par exemple, sont fabriqués avec des pourcentages très élevés de matériaux recyclés (tels que le verre) , et peuvent être utilisés même sans avoir besoin de revêtements. Les panneaux se prêtent à être utilisés, dans le secteur de la construction, à la fois dans des contextes résidentiels et industriels, et constituent une solution valable dans l’isolation acoustique des maisons, des hangars, des ateliers et des locaux commerciaux.

Panneaux isolants pour extérieur

Un rappel séparé méritent les panneaux d’isolation pour l’extérieurisolation acoustique des routes, des autoroutes et des contextes résidentiels situés près de la rocade, des connexions et des ramifications routières. Les panneaux sont faits d’ , car il existe de nombreuses variations, et sont utilisés dans des contextes spécifiques. Dans la construction de routes, les panneaux insonorisants en aluminium ou en acier conviennent particulièrement. Les dalles sont utilisées dans l’ aluminium ou d’alliage d’acierdeux composants, exemple d’ acier et de laine de roche ; ils sont assemblés par des joints appelés « baïonnette », grâce auxquels aucune vis n’est nécessaire. Il y a, en outre, des plaques faites de , ou d’aluminium et de laine de roche.

Matériaux végétaux

Un autre type d’éléments utilisés dans la construction pour l’isolation acoustique est donné par des matériaux végétaux, tels que la fibre de bois, la cellulose, la chaux expansée et le liège . Leur caractéristique principale est d’être fibreux et poreux, avec un potentiel absorbant élevé. En particulier, le liège et les panneaux de fibres, s’ils sont combinés, constituent un excellent isolant acoustique, en particulier pour les planchers et les planchers. Les fibres de bois proviennent des déchets de transformation ; ils sont souvent combinés avec d’autres matériaux tels que la coco, le jute ou la laine.

Quelques exemples d’application pratique des matériaux végétaux sont donnés par leur utilisation dans l’isolation acoustique des toits et des planchers. Les fibres d’origine végétale garantissent leur rendement optimal en matière d’absorption des hautes fréquences et de Vibrations  : elles sont indiquées en étouffant le bruit causé par le piétinement dans les bâtiments résidentiels et commerciaux.

En ce qui concerne le liège et les feutres, ils sont également optimaux pour l’isolation acoustique des greniers, des toits et des planchers . Encore une fois, pour un résultat optimal, il est nécessaire de choisir le tapis qui a une densité élevée de fibres. Ces matériaux isolants sont souvent superposés à d’autres éléments isolants tels que, par exemple, des planches de bois.

Lespanneaux en bois sont une excellente solution pour l’isolation acoustique ; les panneaux autoportants sont principalement utilisés pour couvrir les murs des appartements et des locaux commerciaux. Les panneaux en bois sont capables d’absorber même les basses fréquences , assurant un niveau d’isolation encore plus efficace et complet.

Les avantages des matériaux d’isolation des plantes consistent, tout d’abord, à être complètement recyclables et biodégradablesrespirants, résistants à la formation d’humidité et, par conséquent, à la moisissure, durable, ainsi que élastique, aéré et très compact ; pas moins, ils ont des propriétés isolantes élevées. Les caractéristiques hypoallergéniques des isolateurs acoustiques végétaux sont également connues, à tel point que, dans le domaine de laconstruction biocompatible contemporaine : eux-mêmes, dans une large mesure, proviennent précisément d’un procédé de recyclage. En outre, ils sont , ils sont largement utilisés.

Parmi les inconvénients, le plus pertinent est certainement le coût. En fait, le panneau de fibres est, en proportion, plus cher que les isolateurs d’origine minérale ; de plus, le liègeest encore plus cher que les isolateurs à base de boisélément contre le poids est donné, car, par rapport aux isolants tels que la laine de roche, ceux d’origine végétale, à la même surface, sont beaucoup . Un autre plus lourds . Dans Ce cas, si vous combinez une philosophie de construction moderne qui donne la préférence à un impact environnemental minimal, même sur le devant de l’isolation acoustique, les matériaux végétaux constituent une option qui combine respect de l’environnement et haute performance isolante.

Matériaux isolants de dérivés synthétiques

Il s’agit de matières non présentes dans la nature, dérivées de la synthèse chimique dérivée de la transformation du pétrole. Ils sont constitués d’ éléments insonorisants avec des cellules ouvertes ou fermées . Dans le premier cas, le produit est plus rigide et a une plus grande résistance mécanique, dans le second, il y a une plus grande élasticité et flexibilité.

Les matériaux isolants acoustiques synthétiques les plus courants actuellement utilisés sont :

Poliuretane ou polystyrène : appartient à la catégorie des polymères, possède des qualités d’isolation très élevéeset est appliqué à la fois pour combler les lacunes des murs existant, à la fois comme une doublure : il est utilisé indifféremment dans les bâtiments résidentiels, commerciaux et industriels, il peut être produit dans différents modes (ashlar, lisse ou pyramidale), et est présenté à la fois sous forme de matelas, qui de moussequi est injecté dans les murs (si possible) par la méthode appelé insufflage. Cette technique s’avère très efficace, car elle n’est pas très invasive et ne nécessite pas le démantèlement des murs ou des structures. Il n’est cependant pas possible de pratiquer l’insufflage dans tous les contextes : par exemple, où, dans les interstices, il y avait des tuyaux ou des obstacles de diverses sortes. Un autre matériau utilisé pour le remplissage est la vermiculite expansée, souvent utilisée dans la fabrication de plâtres à haute isolation acoustiquepolystyrène peut être. Le expansé ou extrudéÉlamine Mexpansée : c’est un élément connu pour son élasticité et sa puissance d’isolation acoustique élevée. C’est un dérivé de mousses acryliques qui, par rapport au polystyrène expansé, ont des caractéristiques ignifuges de haute classification. Par conséquent, l’utilisation de mélamine expansée est recommandée dans tous les contextes où des paramètres précis en termes de  : la principale différence entre les deux types est que le second est généralement beaucoup plus compact que d’abord. — matériaux isolants ignifugesVinile chargé : il s’agit d’un matériau synthétique avec une densité de masse élevée, utilisé comme isolation acoustique des parois avec d’excellents résultats ; il se présente en plaques très fines, et est indiqué dans tous les contextes caractérisés par de petites dimensions, car il a une empreinte très minimedoivent être respectés. — .

Avantages des matériaux d’isolation acoustique de branche synthétique

Parmi les éléments en faveur des matériaux isolants de dérivés synthétiques, le premier est certainement que du coût inférieur par rapport aux isolateurs d’origine végétale, en outre, ils sont relativement faciles à poser , car ils sont produits dans des plaques de tailles standard, faciles à couper, en utilisant des outils spéciaux. Un discours séparé doit être fait pour l’insuffharisme qui, en tant que technique, nécessite des conditions et des processus qui nécessitent des compétences et des outils spécifiques.

Les inconvénients des matériaux d’isolation synthétiques

L’ élément principal contre lui est donné par la nature même de ces matériaux : étant des dérivés du pétrole, ils ne sont pas biodégradables ou recyclables, par conséquent, leur impact environnemental est vraiment cohérent, surtout dans la perspective d’une élimination future. Un autre point à réfléchir concerne le fait que les matériaux polymères nécessitent des traitements spéciaux qui, s’ils ne sont pas correctement exécutés, pourraient causer des problèmes importants en cas d’incendie.

Matériaux d’isolation acoustique : plomb et

plomb et le caoutchouc appartiennent à la catégorie des matériaux insonorisants : le premier a des capacités isolantes très élevées ; parmi les inconvénients comprennent le coûtrelativement élevéet le poids. Lecaoutchouc, qui peut être à la fois naturel et synthétique, est généralement moins cher que le plomb et possède de solides caractéristiques isolantes de relief. Par ailleurs, par rapport au plomb, le caoutchouc caoutchouc Le est plus facile à traiter. Les deux matériaux ont une faible empreinte ; ils sont de préférence insérés dans les espaces pour l’isolation des installations industrielles.

Déductions fiscales 2019

Découvrez comment accéder au bonus de 50%

conclusions

Jusqu’ à présent, nous avons examiné différents types d’isolateurs acoustiques pour murs, sols et plafonds. Beaucoup dépend des caractéristiques de l’environnement sur lequel effectuer l’intervention, d’autres facteurs, Cependant, ils respectent les ressources financières disponibles et le type de bruit. Par exemple, pour isoler les murs d’un logement situé près de la rocade dans un centre urbain, il sera souhaitable de donner la préférence aux matériaux qui assurent une isolation acoustique plus efficace. Au-delà de toute considération, les matériaux d’origine végétale ne sont pas seulement une solution efficace, mais qui sont bien combinés dans le respect de l’environnement présent et futur ; par conséquent, malgré les coûts plus élevés, devraient faire l’objet d’évaluations minutieuses dans le processus de sélection du meilleur isolant acoustique pour les murs , planchers et plafonds.

ARTICLES LIÉS