Comment puis-je savoir si mon appartement plait ?

Il y a quelque temps, Paola nous a contacté parce qu’il voulait être guidé dans un choix très important.

Non, ce n’était pas (encore) la rénovation d’une maison. Elle était en fait coincée à l’étape précédente : le choix de sa maison.

Lire également : Pourquoi défiscaliser avec l'immobilier ?

Nous avons ensuite demandé à Paola de nous interviewer. Oui, tu as bien compris. Vous auriez dû nous poser une série de questions, et nous l’aurions aidée.

De cette « interview au contraire » est né un petit guide (très pratique : beaucoup d’idées, mais tous traités de manière concise et directe) qui veut vous aider à ne rien oublier lors de votre prochaine visite à une maison.

A lire en complément : L'immobilier est-il une valeur sûre ?

Lire tout l’article

La prémisse d’abord pour faire une visite : quels sont les « incontournables » que vous n’abandonneriez pas ?

Mon conseil ? Lorsque vous cherchez une maison, ne vous concentrez pas (seulement) sur l’apparence actuelle (distribution intérieure, couleurs, matériaux et revêtements de doute goût, décor). Si en fait vous ne cherchez pas une maison « agréable et prête », tout (ou presque) peut être changé. Commencez par des idées assez claires sur des aspects objectifs et modifiables.

Un exemple ? Quand il y a quelques années, nous étions à la recherche de notre appartement, je savais quatre choses  : 1) Je voulais un appartement d’au moins 80 mètres carrés à pied, 2) qui avait au moins un balcon, 3) qu’il était dans une zone semi-centrale et très proche d’une station de métro et 4) qui faisait partie d’un palais « pas écrasé » par les palais voisins (lire : Je voulais de l’air autour de nous).

Ces quatre aspects, comme il est facile à deviner, ne sont pas modifiables avec un rénovation après achat.

aspects généraux du contexte L’ emplacement, les commodités du quartier et la verdure

Voici les aspects sur lesquels je vous conseille de réfléchir :

  • l’ emplacement par rapport au centre (ou peut-être que vous préférez vivre dans une zone très calme et plus banlieue) ;
  • la proximité ou non des rues commerçantes (peut-être vous voulez un quartier résidentiel, un immeuble sans magasins ou plutôt vous ne sauriez pas comment organiser votre journée sans shopping suffisamment proche et accessible seulement à pied) ;
  • la proximité ou non des bureaux publics et des écoles ;
  • la proximité ou non des arrêts de métro et de bus ;
  • la possibilité de se garer facilement sans avoir à acheter même une place de parking (ou peut-être que vous détestez la voiture, mais cherchez une zone avec des pistes cyclables) ;

la proximité de petits espaces verts ou parcs.

Ah bien ! Dans ce cas, je serais catégorique : même si dans une zone centrale, je ne pourrais jamais renoncer à avoir quelques pas de la nature. Pour faire du sport, lire un livre, organiser une fête d’enfants et même juste pour le fait de laisser mes yeux profiter d’un peu de couleur verte.

(si vous ne serez pas accompagné d’un technicien) Aspects « spécifiques » : que faire pendant la visite ?

Dimensions et distribution interne

La première indication que je vous donne est celle concernant les dimensions. Ceux-ci dépendent principalement de votre budget et de votre condition de vie actuelle (ou ce que vous imaginez dans un avenir très proche) .Votre cas est celui d’un couple jeune homme qui n’a pas l’intention, du moins pour le moment, d’avoir des enfants ? Ou celle d’un couple qui l’aimerait ? Ou est-ce que votre cas est celui d’une famille « consolidée » ? Ou encore celle d’un seul ? Ou de Un couple d’âge mûr ? Ou encore : ne supportez-vous pas les situations de « copropriété » et voulez une solution complètement indépendante ?

Si vous cherchez une maison « prête », dans laquelle investir au maximum uniquement dans les revêtements, les sols et les peintures, alors la deuxième indication que je vous donne est de donner beaucoup d’importance à la distribution interne actuelle. Il devra vous convaincre pleinement : ne pas vouloir le modifier avec des interventions murales, les seuls aspects sur lesquels vous pouvez travailler seront les matériaux, les couleurs, peut-être les installations et les meubles.

Non seulement cela : vous devrez également tenir compte de l’habitabilité des différentes pièces. Savez-vous, par exemple, qu’une pièce d’une superficie de moins de 9 mètres carrés n’est pas seulement pratiquement non meublée et génère des sensations non agréables, mais n’est pas conforme ?

Ensuite, considérez attentivement quelle fonction vous voudrez donner à chaque pièce et combien et quels sont les murs libres (des portes et des fenêtres).

Si, à contraire, vous êtes prêt à investir dans une rénovation (ce fut par exemple mon cas : Je cherchais une maison « minable » à modéliser complètement à notre image et ressemblance), alors ma troisième indication est la suivante : considérer seulement les mètres carrés (et non leur distribution) et l’emplacement d’origine des drains de cuisine et salles de bains. Mais attention : vous savez, vrai, qu’il y a unedifférence (et cela peut aussi être substantielle) entre lesmètres carrés commerciaux (c’est-à-dire ceux que vous achetez) et lesmètres carrés accessibles à pied (c’est-à-dire ceux qui seront réellement utilisables) ? Dans mon cas, toujours pour donner un exemple concret, les mètres carrés commerciaux étaient 98, mais seulement 80 sont ceux à pied, puisque le palais, étant « vintage » a des murs extérieurs épais.

Non seulement cela : choisir une propriété à rénover, vous pouvez certainement économiser, mais vous avez bien calculé fois ?

Lequel ? Les temps liés au déménagement et au transfert (peut-être que vous devez quitter votre appartement précédent à une date précise et très proche), puis, en recul, les temps liés au choix du technicien qui réalisera le projet, le temps d’affiner le projet (et obtenir les qualifications nécessaires) et les temps réels de réalisation des œuvres.

les deux hypothèses, et si vous ne serez pas accompagné par un technicien, je vous conseille de prendre avec vous unlaser à épingler sur l’usine cadastrale(que l’agent immobilier fournira au début dela visite) les principales mesures de chaque environnement : Dans quand, après la visite, vous réfléchirez à cet appartement, vous pourrez faire votre multiplication et vos sommes et vous saurez, même si ce n’est que grossièrement, les pieds carrés de cette maison (grossières de cloisons, clairement).

Et non, je vais l’avancer, Ces mesures ne vous permettront pas d’obtenir la représentation graphique exacte de cette maison, mais elles vous permettront certainement d’avoir une idée approximative.

Toujours dans l’hypothèse où vous ne voulez pas procéder à une redistribution des environnements (donc avec une intervention qui agit sur la position des murs et des plantes), vérifier les meubles existants (quantité et dimensions) et, mentalement, penser à vos meubles actuels et la possibilité de l’insérer dans ces environnements.

L’ ameublement

Exposition, lumière naturelle et visuelle

Je ne le nie pas : ce sont pour moi 3 paramètres de base pour juger une maison.

Je vous dis ci-dessous les meilleures expositions, comme si nous imaginions une maison construite à partir de zéro.

Les chambres doivent être orientées à l’est, les espaces de vie doivent être exposés au sud-est/sud-ouest, les buanderie (salles de bains, couloirs et salles de stockage) de préférence à Nordouest/Nord/Nord-Est

Évidemment, il ne sera pas toujours possible de trouver ces expositions optimales dans chaque maison, mais, si l’on considère l’idée d’une rénovation, dans les limites des possibilités d’installation et de structure , on peut s’attendre à des changements plus ou moins substantiels dans le projet qui amélioreront le conditions des chambres du point de vue de la lumière naturelle et de la température perçue.

Last but not least est la discussion de ce que vous pouvez « admirer » des fenêtres d’une maison : la vue. Je sais. Vous pensez que sur cet aspect, vous pouvez faire très peu, que vous ne pouvez pas déplacer ou ouvrir les fenêtres à votre goût, mais je vous dis que, malgré les nombreuses limitations que vous rencontrerez pour travailler sur le paysage, un bon design d’architecture d’intérieur peut renverser certaines situations et provoquer la nouvelle distribution à suivre le chemin du soleil et les visuels.

( Source de l’image ci-dessous : www.gromia.com)

Un aspect important à considérer, en plus de l’évidente de la présence ou non d’un ascenseur dans le cas d’un appartement non au rez-de-chaussée, est celui lié au fait qu’un rez-de-chaussée, ou en tout cas un étage bas, peut-être exposé principalement à l’est ou au nord et faisant face à un immeuble très proche, reçoivent très peu de lumière naturelle tout au long de la journée.

Le plan

Directement lié au sujet « lumière naturelle et exposition » est le discours du plan dans lequel la maison est située.

L’ existence de fenêtres

Non, je ne suis pas folle.

Ce point me fait rire beaucoup. J’ai visité des maisons où l’une des chambres, « vendue » comme « chambre », n’avait pas la fenêtre. Ici, ne plaisantez pas : pour le bon sens même avant cela, par la loi, chaque pièce doit avoir au moins une fenêtre. Sinon, c’est une salle de stockage.

Non, ne ris pas. Je dis toujours : « Si vous aimez une maison avec des nuages et peut-être même la pluie, alors vous l’aimerez dans n’importe quelle condition. » Donc, ne vous sentez pas malheureux un rendez-vous qui s’est passé un jour de mauvais temps, mais considérez comme une occasion d’obtenir une confirmation supplémentaire sur cette maison.

La météo

Le bruit

Quant à l’exposition, mon conseil est toujours de programmer l’un des rendez-vous pendant les heures les plus intenses de la journée (au niveau des flux de trafic et/ou des activités commerciales) pour vous faire tenir compte du niveau de bruit. Aimez-vous vraiment le plancher existant ? Toujours et de toute façon se demander si c’est un plancher posé sur un précédent et, si oui, ce que c’est.

Les planchers

Les choses qui sautent aux yeux

  • Fissures ou fissures en général
  • Traces d’humidité et de moisissures

Je l’anticipe : sauf pour les maisons récemment rénovées, le système électrique aura presque définitivement être remplacé de sorte qu’il résulte en conformité avec la norme.

Le système électrique

Les drains

Vérifiez où ils sont situés et demandez si la maison, lors de sa dernière rénovation, a subi des changements importants dans la disposition (la cuisine a été déplacée par rapport à l’usine d’origine ? Ils en ont eu deux d’une salle de bain ? Et si oui, le second a été placé très loin de la première ?). Vérifiez l’état des planchers et des grilles de vidange.

Y a-t-il des espaces extérieurs ?

Y a-t-il des parties de la maison qui sont évidemment le résultat d’une extension ou qui sont dérivées de la fermeture de terrasses (ou parties de terrasse) ou de balcons ?

Demandez si ces extensions et fermetures sont le résultat de titres de bâtiments régulièrement délivrés par la municipalité ou s’ils sont des abus flagrantes. Ensuite, vous devrez également vérifier l’état de la structure en général (p. ex. maçonnerie, toit, gouttières).

C’ est une maison Indépendant ?

aspects spécifiques Que demander pendant la visite ?

Les coûts totaux réels

Évidemment, le prix d’achat ne sera pas votre seul coût.

Pour cela, vous devrez ajouter :

  • coûts accessoires : taxe d’immatriculation, taxes cadastrales, frais mensuels de copropriété, dépenses communes supplémentaires (par exemple, travaux d’entretien de routine à venir ou extraordinaires dans cet immeuble ?).

Et puis considérez aussi les dépenses que vous devrez faire face de toute façon :

  • dépenses de mobilier
  • coûts de toute restructuration.

Évaluer ces aspects par vous-même est une chose plus complexe. En dehors de la question directe que vous pouvez poser à l’agent immobilier et/ou aux propriétaires actuels, mon conseil est de contacter un technicien.

Toute irrégularité (cadastrale, bâtiment,…)

À quelle classe d’énergie appartient à la maison ?

Vous aurez ainsi une indication de consommation.

Mais alors, fondamentalement, quelle sera la bonne maison pour vous, une fois qu’il aura passé les « tests objectifs » de ce long « examen » ?

Je vous réponds toujours en vous apportant l’exemple de notre cas.

C’ était la mi-juin. Bâtiment d’angle des années 20 du ‘900. Appartement au troisième et dernier étage. Entré dans la maison, nous nous dirigeons vers le petit salon. Le sol était évidemment suspendu. Sur l’un des murs principaux, le propriétaire avait peint une série d’énormes cercles concentriques dont les couleurs allaient de l’indigo au vert profond ; une petite table sur le côté et, au centre, une tour de livres s’appuie sur le sol l’un sur l’autre. La cuisine, dont le sol n’avait peut-être pas vu de chiffon depuis au moins un mois, a donné un jardin intérieur très luxuriant. Dans les deux chambres, les murs avaient des couches et des couches de peintures différentes, données directement sur un papier peint qui, dans certains tronçons, elle était complètement débloquée du mur. Le seul balcon était accessible uniquement depuis la salle de bain. La dernière rénovation du système électrique remonte aux années 1950.

Mais, messieurs, l’émotion ! Sur les deux fenêtres du salon il n’y avait pas de rideaux en bambou entièrement roulés qui faisaient passer le soleil à six heures de l’après-midi et créé une atmosphère qui m’a rappelé l’Indochine française dans le film The Lover. La vue était donc exceptionnelle : histoire et nature visibles en même temps depuis une seule pièce.

Après cela, seulement après cela, nous avons évalué tout le reste : les caractéristiques inhérentes, le budget valeur-défaut, les dépenses récapitulatives pour la restructuration…

Donc, en fin d’après-midi de printemps , tout, dans cet appartement si mal réduit, nous a dit que, oui, ce serait notre choix.

Si vous voulez être accompagné dans ce petit mais important voyage Dans le choix conscient de votre maison, nous sommes là pour vous aider avec notre service This Must Be The Place .

Autres articles qui pourraient vous intéresser

SharepinShare @ET -DC @eyJkeW5hbWljIjp0cnVlLCJjb250ZW50IjoicG9zdF9hdXRob3JfYmlvIiwic2V0dGluZ3MiOnsiYmVmb3JlIjoiIiwiYWZ0ZXIiOiIifX0 =@ @ET -DC @eyJkeW5hbWljIjp0cnVlLCJjb250ZW50IjoicG9zdF9jb21tZW50X2NvdW50Iiwic2V0dGluZ3 Mionsiymvmb3JliJipgggzPiisimfMDGVYiJiiEnvBW1LBNRPPC9OMJ4ILCJSAW5RX3RX3RVX2NVBW1LBNRZX3BHZ2 UIOIJVBIJ9FQ==@

ARTICLES LIÉS